15. juillet 2021

Que faire contre les piqûres d'insectes?

Que faire contre les piqûres d'insectes?

S’informer sur les piqûres de différents insectes et savoir que faire contre les démangeaisons et les enflures.

Les différentes piqûres d’insectes

En observant la réaction cutanée, il est assez aisé de déterminer l’insecte qui a piqué.

Moustiques

Les moustiques ont le don de gâcher les douces soirées estivales. Ces indésirables sont attirés par le dioxyde de carbone expiré, le mouvement, les couleurs sombres et les émanations odorifères corporelles. Comme celles-ci sont individuelles, les moustiques sont plus attirés par certaines personnes que par d’autres.

Ils réussissent des prouesses. Sauf que personne ne sait apprécier qu’un moustique femelle de deux milligrammes puisse parcourir jusqu’à dix kilomètres par nuit pour aller sucer quelques microlitres de sang. Par la suite, le moustique pondra 80 oeufs. Selon les scientifiques, il faut absolument éviter de gratter après une piqûre, car cela répartit la salive du moustique sous la peau et provoque des démangeaisons encore plus vives. Si plusieurs zones démangent sur la corps, il s’agit très probablement de piqûres de moustique. Plusieurs espèces de moustiques sont présentes en Suisse.

Abeilles, guêpes, frelons

Le dard des abeilles, des guêpes et des frelons est un moyen de défense. Ils ne piquent normalement que lorsqu’ils se sentent attaqués. Contrairement à la piqûre de moustique, les piqûres d’abeilles, de guêpes ou de frelons brûlent immédiatement.

Tiques

La tique est grosse comme une tête d’épingle. Elle rampe sur les branches et les feuilles des sous-bois et des petits arbustes de forêt. Une légère rougeur cutanée est caractéristique d’une piqûre (morsure) de tique. On y voit en son centre un point brun ou noir, puis la zone enfle et démange.

FSME
La méningo-encéphalite à tiques (FSME) est une maladie virale qui provoque une inflammation du cerveau (encéphalite), parfois accompagnée de symptômes persistants tels que maux de tête, fatigue ou troubles de la concentration. Un vaccin permet de se prémunir de la FSME.

Borreliose
La borréliose est provoquée par des bactéries et, si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner de graves troubles neurologiques, des inflammations articulaires et de graves dermatoses. S’il n’existe pas de vaccin contre la borréliose, il est néanmoins possible de s’en protéger en prenant des mesures adaptées.

Autres insectes suceurs de sang

Les taons font également partie des insectes suceurs de sang. On les rencontre souvent pendant la baignade dans les lacs. Les piqûres de taons sont beaucoup plus douloureuses que les piqûres de moustiques
et, en règle générale, on les sent instantanément. Les puces aussi laissent des piqûres sur la peau, le plus souvent en rangées. Les piqûres de punaises de lit sont plus rares.

Complications possibles

Les symptômes provoqués par les piqûres d’insectes disparaissent normalement assez rapidement. En règle générale, l’enflure et la démangeaison diminuent au bout de quelques jours. L’important est d’éviter de gratter malgré la démangeaison. Gratter peut en effet provoquer une inflammation.

En revanche, les réactions allergiques peuvent être très dangereuses. Dans le pire des cas, un choc anaphylactique peut engager le pronostic vital. Une réaction allergique provoque généralement une réaction visible à l’endroit de la piqûre. Si le visage commence à enfler ou si la personne piquée présente une détresse respiratoire, il faut immédiatement appeler les urgences.

Traitement

Les piqûres d’insectes peuvent être très désagréables et pénibles. Mais il existe des moyens de les soulager.

Froid
Le froid peut réduire la démangeaison. Si l’on ne dispose pas de pansement refroidissant, mettre des glaçons dans un torchon et appliquer sur la piqûre.

Chaleur
La chaleur aussi peut soulager. En effet, la chaleur détruit les protéines nocives que les insectes libèrent quand ils piquent. On peut par exemple maintenir une cuillère chaude sur la piqûre.

Principes actifs végétaux
Divers principes actifs végétaux atténuent les symptômes grâce à leur action anti-inflammatoire, apaisante et antiprurigineuse.

Medbase on Facebook
en haut

Nous utilisons des cookies et des technologies similaires pour améliorer l'expérience de l'utilisateur sur notre site web. Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre déclaration de protection des données. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies similaires.