07. janvier 2021

Prendre correctement les comprimés

Prendre correctement les comprimés

Peut-on partager les comprimés avec une rainure? Comment faire pour qu’ils ne restent pas en travers de la gorge en avalant? Et avec quoi ne faut-il pas les prendre? Notre experte répond à vos questions.

Comment prendre des comprimés sans qu’ils restent en travers de la gorge?
En position verticale ou assise avec un verre d’eau. Jamais à sec car c’est ainsi qu’ils risquent vraiment de rester en travers de la gorge et, au pire des cas, de brûler l'oesophage. Pour avaler des capsules, collez le menton sur la poitrine au lieu de relever la tête et de regarder en l’air. Pour avaler des comprimés, déposez-les sur la langue et aspirez l’eau d’une bouteille en plastique de manière à ce qu’elle se rétracte. Si ces conseils ne vous aident pas, informez-en votre médecin ou votre pharmacien. De nombreuses substances actives sont aussi disponibles en comprimés effervescents, en comprimés orodispersibles qui se placent sur la langue, en poudre soluble, en sirop ou en gouttes.

Avec quoi avaler de préférence les comprimés?
Prenez vos médicaments avec un verre d’eau plate, dans l’idéal de 2 à 2,5 dl. Avec suffisamment d’eau, les comprimés se dissolvent mieux dans l’estomac et agissent plus rapidement. Pour les enfants, on peut proposer du sirop pour rendre la prise plus sucrée. Les autres boissons comme les jus de fruit, le lait ou le café peuvent influer sur l'absorption ou la dégradation des médicaments, donc sur leur effet.

Les comprimés glissent mieux avec du yaourt. Est-ce recommandé?
Ingérer certains médicaments avec des produits laitiers diminue leur effet. Il vaut mieux se renseigner à la pharmacie si le yaourt est recommandé ou pas. Du gel pour avaler les comprimés qui n’exerce aucune interaction avec les médicaments est disponible en pharmacie.

Peut-on partager tous les comprimés pour ne prendre que la moitié de la dose?
Certains comprimés sont spécialement enrobés pour que leur effet s’exerce à un lieu précis de l’intestin. D’autres libèrent leurs substances actives sur une période prolongée. Les partager détruit ces propriétés et les comprimés ne sont plus aussi efficaces. D’ailleurs, la présence d’une rainure sur un comprimé ne signifie pas obligatoirement qu’il peut être coupé en deux. Cela peut aussi être décoratif. La notice d'emballage précise souvent si les comprimés peuvent être partagés, en cas de doute consultez votre médecin ou votre pharmacien. De nombreux médicaments existent en divers dosages, ils ne doivent ainsi pas être coupés pour une posologie individuelle. Si vous avez l’impression qu’un médicament est trop fort, ou si vous ressentez des effets secondaires, ne modifiez pas la posologie sans en parler à un spécialiste.

Comment partager idéalement un comprimé?
Il existe pour cela un partage-comprimé. Ce petit ustensile pratique est disponible en pharmacie. Vous pouvez ainsi partager vos comprimés sans risque de vous blesser et sans que des éclats tombent au sol.

Puis-je prendre plusieurs médicaments simultanément?
En général, cela ne pose aucun problème. Il existe toutefois des médicaments qui se bloquent mutuellement lorsqu’on les prend simultanément. C’est pourquoi il est très important d’informer le médecin ou le pharmacien sur la prise d’autres médicaments.

L'heure de prise des comprimés est-elle importante?
Une médication n’est efficace que si elle est respectée. C’est pourquoi le dosage est effectué selon un schéma facilement réalisable. Étant donné que divers processus métaboliques suivent un rythme bien défini au cours de la journée, il peut être indiqué de prendre les médicaments à des heures spécifiques de la journée.

Pourquoi doit-on prendre certains comprimés avant ou après le repas?
La nourriture peut elle aussi influer sur l’effet de certains médicaments. Ainsi, les vitamines liposolubles sont mieux absorbées si elles sont prises avec un repas gras. À l’inverse, certains aliments peuvent se lier au médicament et former des complexes que le corps ne peut pas absorber. Certains médicaments peuvent «porter sur l’estomac» et provoquer des nausées. Ceux-ci sont mieux tolérés après le repas. La prise d’aliments modifie aussi le pH de l’estomac et la vidange de l’estomac peut se prolonger en fonction de la quantité de nourriture. Ces deux aspects peuvent influer sur la durée de dégradation dans l’estomac et d’effet d’un comprimé.

Medbase on Facebook
en haut

Nous utilisons des cookies et des technologies similaires pour améliorer l'expérience de l'utilisateur sur notre site web. Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre déclaration de protection des données. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies similaires.