09. février 2024

Les désagréments de la nature

[Translate to Französisch:]

Salves d’éternuement, nez bouché, yeux qui démangent – le rhume des foins est une allergie de plus en plus fréquente. L’essentiel à savoir.

Comment s’expliquent les symptômes du rhume des foins?

Le système immunitaire des personnes souffrant de rhume des foins réagit à la présence de pollens en sécrétant de l’histamine.
Cette substance ainsi libérée va provoquer une inflammation de la muqueuse nasale et de la conjonctive des yeux. Il convient donc d’éviter autant que possible, ou tout du moins de limiter, le contact avec les allergènes, c’est-à-dire les pollens responsables. En période pollinique, il est utile de porter des lunettes de soleil et de réduire les séjours en plein air. Un lavage nasal permet de chasser les pollens des muqueuses par une action mécanique.

Consultation médicale ou conseil pharmaceutique?

On peut demander conseil dans une pharmacie Medbase pour savoir s’il s’agit bien d’une allergie aux pollens.
Le traitement dépend du type et de l’intensité des symptômes. Il est conseillé de consulter un médecin en cas de manifestations particulièrement prononcées ou de suspicion d’asthme.

Quels sont les médicaments les plus efficaces contre le rhume des foins?

Il n’y a pas de remède miracle dans la mesure où chaque personne réagit différemment.
Et puis il y a différentes préparations disponibles, chimiques ou à base de plantes.

Comment la phytothérapie agit-elle contre le rhume des foins?

Les médicaments à base de plantes soignent de manière non pas spécifique, mais plutôt globale, et ils ne s’accompagnent que rarement d’effets secondaires.
Les sprays spagyriques, la pétasite ou le macérat de bourgeons de cassis, de même que les médicaments homéopathiques peuvent aider à soulager les manifestations aiguës.

Y a-t-il un risque d’accoutumance aux antiallergiques?

Les antiallergiques ne perdent pas de leur efficacité.
Le corps ne développe aucune accoutumance, ils peuvent donc être pris sans crainte sur des périodes prolongées.

Peut-on guérir le rhume des foins?

L’immunothérapie spécifique ou désensibilisation peut atténuer les symptômes ou même les faire disparaître.
Pratiquée par un médecin, cette méthode consiste à injecter des doses croissantes d’allergènes sur trois à cinq ans pour habituer lentement l’organisme. L’important est de démarrer avant la saison des pollens.

Qui le rhume des foins touche-t-il?

Tout le monde peut être concerné, indépendamment de l’âge et du sexe.

Test d'allergie

Vous voulez savoir si vous souffrez du rhume des foins ? Prenez tout de suite rendez-vous pour le Test d'allergie. Vous trouverez ici toutes les informations nécessaires. Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos questions.

Prenez rendez-vous

 

Quel est le lien entre asthme et rhume des foins?

Lorsque l’allergie «change d’étage», les réactions se déplacent des voies respiratoires supérieures (nez et gorge) vers les voies respiratoires inférieures (bronches et poumons).
Pour éviter ce phénomène, il faut traiter correctement l’allergie. S’il n’est pas traité, un rhume des foins évolue souvent vers un asthme allergique.

Peut-on prévenir l’apparition du rhume des foins?

  • En phytothérapie, les préparations à base d’huile de cumin noir ont fait leurs preuves. Prises environ un mois avant le début de la saison des pollens, elles peuvent atténuer considérablement l’intensité des symptômes.
  • Les préparations à base d’acide cromoglicique stabilisent quant à elles les mastocytes, ces cellules de défense du système immunitaire qui produisent de l’histamine, atténuant ainsi les crises de rhume des foins. Du calcium peut produire le même effet stabilisateur.
Medbase on Facebook
en haut

Nous utilisons des cookies et des technologies similaires pour améliorer l'expérience de l'utilisateur, analyser notre trafic, personnaliser le contenu et la publicité et fournir des fonctionnalités de médias sociaux. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre déclaration de protection des données.