20. janvier 2023

Grippe : 10 idées reçues très répandues

[Translate to Französisch:]

Que faire en cas de grippe ? Où le risque de contamination est-il le plus élevé ? Nous passons à la loupe dix idées reçues concernant la grippe.

1. Qui dit infection grippale dit maladie

En temps normal, on estime qu’environ 20 % de la population (non vaccinée) est contaminée en hiver par les virus de la grippe. Or, seul un quart des personnes infectées tombent malades. Les trois quarts restants ne sentent rien ou presque de l’infection – mais propagent les virus. Des épidémies sévères peuvent survenir et toucher un nombre beaucoup plus important de personnes.

2. Le renforcement du système immunitaire est un moyen de se protéger

Le système immunitaire est suffisamment fort chez les personnes en bonne santé et n’a pas besoin que l’on prenne des mesures supplémentaires. Il convient néanmoins d’éliminer autant que possible les facteurs qui l’affaiblissent comme le stress, le manque de sommeil, les carences en nutriments ou une consommation excessive d’alcool.

3. Les lieux publics sont les plus à risque de transmission

Les espaces confinés très fréquentés ainsi que l’air sec favorisent la propagation des virus. Le risque d’être contaminé dans son environnement proche est cependant plus élevé que dans le bus. Les écoles, en particulier, sont des lieux de contamination privilégiés.

4. Une bonne hygiène des mains réduit le risque de contamination

Il est judicieux d’avoir une hygiène des mains rigoureuse. Généralement, les personnes  contaminées par la grippe sont déjà contagieuses un à deux jours avant la manifestation des symptômes. Si l’on ne commence à se laver régulièrement les mains qu’à l’apparition de signes d’infection chez l’un des membres de son entourage, c’est souvent trop tard. Il est également important de se laver correctement les mains, c’est-à-dire en les savonnant au complet y compris les ongles, et si possible avec du savon liquide.

5. Les antibiotiques sont utiles contre la grippe

Les antibiotiques sont seulement efficaces contre les bactéries, ils n’agissent pas contre les virus. Leur emploi ne serait donc indiqué dans la grippe qu’en cas d’infection bactérienne. Les virus grippaux facilitent en effet la pénétration de certaines bactéries dans le corps, amenant à un risque accru de surinfection. Cette susceptibilité se déclare en général trois jours après les premiers symptômes et peut persister quelques semaines.

6. Les médicaments qui font baisser la fièvre raccourcissent la maladie

S’ils sont pris suffisamment tôt, les médicaments appelés virostatiques peuvent réduire quelque peu la durée de la grippe. Tous les autres remèdes permettent au mieux d’amoindrir les symptômes mais n’accélèrent pas la guérison.

7. Le bouillon de poule aide

L’effet thérapeutique du bouillon de poule n’est pas scientifiquement prouvé. On ne peut  cependant exclure que certaines substances qu’il contient aient un effet anti-inflam-matoire. Toujours est-il qu’avec la soupe le malade absorbe du liquide, ce qui est un bon moyen de soutenir la guérison. Des mictions toutes les trois à cinq heures et une urine de couleur claire indiquent des apports hydriques suffisants.

8. La disparition des symptômes signifie qu’on n’est plus contagieux

Les malades de la grippe restent en général contagieux trois à cinq jours. La durée de contagiosité des enfants peut aller jusqu’à dix jours, voire trois semaines dans les cas extrêmes.

9. La vaccination protège contre la grippe

En moyenne, le vaccin contre la grippe protège de la maladie un adulte vacciné en bonne santé sur 70 et jusqu’à une personne âgée vaccinée sur 30. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande la vaccination à toutes les personnes présentant un risque accru de complications. En font partie les plus de 65 ans, les femmes enceintes ou les personnes atteintes de maladies chroniques. La vaccination réduit aussi le risque de transmettre les virus grippaux sans le savoir. C’est pourquoi l’OFSP conseille aux personnes qui s’occupent d’enfants ou de personnes âgées, ainsi qu’à leurs proches, de se faire vacciner.

10. La grippe n’existe pas dans les pays du Sud

Les virus de la grippe circulent dans le monde entier. Alors que sous nos latitudes la grippe se propage surtout en hiver, sous les tropiques elle survient toute l’année de manière sporadique.

Algifor® Dolo Rhinogrippal

Contre le rhume accompagné de fièvre et de maux de tête.

Ceci est un médicament autorisé. Lisez la notice d'emballage.

Verfora SA

Medbase on Facebook
en haut

Nous utilisons des cookies et des technologies similaires pour améliorer l'expérience de l'utilisateur, analyser notre trafic, personnaliser le contenu et la publicité et fournir des fonctionnalités de médias sociaux. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre déclaration de protection des données.